Bienvenue à toi, Ô lecteur, mon ami !

Bienvenue à toi, Ô lecteur, mon ami !

Depuis longtemps déjà, tu cherchais ta librairie. Tu cherchais, mais tu ne trouvais point.
Aujourd'hui c'est fait ! Eurêka ! Tu as trouvé.

Rentrée Littéraire 2014 : clap de fin en présence d'Eric Reinhardt le jeudi 4 décembre


Salut à toi, Ô Lecteur mon ami !
Qui fréquente notre librairie se souvient de mon émerveillement d'avoir réussi à  "décrocher" Eric Reinhardt : encore bouleversée par ma lecture, j'avais dans un même élan appelé Gallimard pour inviter une vedette de la Rentrée Littéraire.
Au vu de tes témoignages depuis la sortie, Ô lecteur, j'ai bien fait de, comme l'héroïne de L'amour et les forêts, garder foi en la littérature !

Magnifique portrait de femme, L'amour et les forêts, chez Gallimard est le sixième roman d'Eric Reinhardt, né à Nancy en 1965. Ses deux derniers, Cendrillon, chez Stock en 2007, et Le système Victoria, toujours chez Stock en 2011, ont connu un grand succès.

Personne n'oubliera Bénédicte Ombredanne, l'héroïne de L'amour et les forêts, d'Eric Reinhardt, femme fracassée par son mari mais toujours éprise de liberté.


Fabienne Pascaud pour Télerama a trouvé les mots justes :
"De ces confidences à l'écrivain admiré, celle qui ne croit comme lui qu'au pouvoir salvateur des mots, à la sublimation par la littérature, aurait aimé faire art. Mais elle ne s'en sent pas le talent. Alors elle offre sa vie à Reinhardt pour qu'il la magnifie. Et il obéit. Et il trouve la forme chahutée, sensuelle, abrupte, en flash-back et monologues, pour témoigner des torturantes humiliations domestiques. Jusqu'à la désolation d'être ; jusqu'à la suicidaire reddition à plus fort que soi. L'écrivain si doué pour observer la société française, décrire les perversités du libéralisme et du monde de l'entreprise, se révèle alors métaphysique et bouleversant arpenteur des douleurs de l'esprit.
...Le harcèlement devient plutôt ici la métaphore des dangers qui menacent nos rêves, des violeurs qui guettent nos âmes. Que sait-on des pouvoirs de l'autre ? De ses outrances, de ses petitesses ? Qu'est-on capable, aussi, d'offrir de soi ? Que connaît-on au juste de soi ?"

"c'est sans doute mon roman le plus personnel, une synthèse de tous mes livres", confie l'auteur à l'AFP.

Eric Reinhardt nous a proposé une lecture, c'est lui qui a fait le découpage et c'est lui qui lira, en compagnie de mon amie comédienne Laure-Marie Legay.

Rendez-vous donc jeudi 4 décembre à 18h30 à Eureka Street

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire