Bienvenue à toi, Ô lecteur, mon ami !

Bienvenue à toi, Ô lecteur, mon ami !

Depuis longtemps déjà, tu cherchais ta librairie. Tu cherchais, mais tu ne trouvais point.
Aujourd'hui c'est fait ! Eurêka ! Tu as trouvé.

Un très grand moment !


Salut à toi, Ô Lecteur mon ami !

Dominique Manotti
Bon.
Voilà.
Je n'ai jamais encore fait ça...
...mais il faut que je le fasse !

-"Mais de quoi veux-tu parler, Ô Libraire mon ami ?"
t'interroges-tu aussitôt ;
-"Parle vite ! Tu nous inquiètes, oui tu nous inquiètes nous les 45 504 (qurante cinq mille cinq cent quatre !!!) lecteurs de ce blog formidable !"
insistes-tu ;
C'est vrai, tu as raison, il me faut m'expliquer.
Ce que je n'ai encore jamais fait, c'est te faire un reproche.
Car, en vérité je te le dis : je te reproche de n'avoir été que "25" à assister à l'extraordinaire rencontre avec Dominique Manotti.
Seulement vingt-cinq auditeurs pour une rencontre PASSIONNANTE !
Seulement vingt-cinq spectateurs pour écouter cette dame extraordinaire !
Seulement vingt-cinq lecteurs pour se laisser bousculer par Dominique Manotti !

Mais où étais-tu, Ô Lecteur mon ami ?

Allez, je ne t'en veux pas trop : tu étais sûrement en train de convaincre ton voisin abstentionniste d'aller voter demain dimanche.
Mais en vérité je te le dis : Tu as loupé un très grand moment !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire